Livres

Le passé vu d’en bas

En retraçant l’histoire populaire de la France, Michelle Zancarini-Fournel tord le cou à toute mythologie nationale.
Grève à Berry-au-Bac Collection G. Beaudoux
Livre

Retracer le passé de toutes les classes opprimées, de leurs «accommodements au quotidien» mais aussi de leurs résistances à l’ordre dominant, tel est le pari de l’historienne Michelle Zancarini-Fournel dans Les luttes et les rêves. Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours. Professeure à l’université Lyon-I et spécialiste d’histoire sociale contemporaine, elle a signé notamment Histoire des femmes en France: XIXe-XXe siècle (2005) et co-dirigé en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion