Livres

Fantastique médiéval

Livre

Le premier roman du Jurassien Pascal Lovis, L’Héritage des sombres, tome I du cycle Chroniques des Regards perdus – le second volet est prévu ce printemps –, met en scène un univers imaginaire enrichi de cartes permettant de situer sa géographie, et d’un lexique qui recense noms propres et noms communs, de «Mer des Songes» à «nécromancie». Ce récit aux quelque quarante personnages démarre dans l’effervescence. A Avonella, capitale du duché

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion