Actualité

Une crise migratoire sans fin

L’Union européenne ferait dans l’excès de zèle pour juguler les flux de migrants. Entretien avec Denis Duez, spécialiste de la question.
Bruxelles veut désormais concentrer ses efforts sur la Libye et la Méditerranée pour limiter les flux de migrants. FLICKR/CC/IDF
Migration

Après la Turquie et la mer Egée, c’est sur la Libye et la Méditerranée centrale que l’Union concentre ses efforts, dans l’espoir de juguler les flux de migrants. Denis Duez, président de l’Institut d’études européennes de l’Université Saint-Louis, à Bruxelles, un spécialiste des questions migratoires, dénonce l’obsession sécuritaire des Vingt-Huit. ­Interview. On a l’impression qu’on ne voit pas la fin de la crise migratoire à laquelle l’Europe est confrontée et, qu’en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion