Musique

Pixvae croise rock et currulao colombien

Quand un trio lyonnais de «math-rock» tout en brisures rythmiques croise une formation afro-colombienne, cela donne Pixvae. A découvrir mercredi soir à la Cave 12, à Genève, dans le cadre d’Antigel.
Chez Pixvae DR
Musique

Amalgame a priori impossible, Pixvae voit sa fusion cérébrale et dansante, percutante et solaire, éditée en vinyle par le label genevois Bongo Joe Records. Le groupe s’est choisi le nom d’un palmier-pêche, hybride tropical qui orne la pochette d’un disque surprenant, dont la couleur est annoncée dès le premier morceau, «La Fuga»: motifs de guitare noués en boucle, basses synthétiques, rythmes désarticulés, mantras chantés à l’unisson en espagnol par deux voix

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion