Suisse

Les données ont leur centre

Les Ecoles polytechniques fédérales de Lausanne et Zurich comblent une lacune en créant le Centre national de la science des données.
Le Centre national de la science des données pourrait venir en aide à des médecins travaillant sur la pandémie du virus Ebola. FLICKR/Simon Davis/DFID
Recherche

La Suissen’avait pas de Centre national de la science des données (SDSC). La lacune est comblée. Docteur en sciences informatiques de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), Olivier Verscheure (44 ans) est le pilote de ce nouveau navire numérique qui va occuper à terme une quarantaine d’analystes, répartis entre l’EPFL et l’ETH de Zurich. Les données, un domaine que le scientifique belge connaît bien puisqu’il a travaillé comme chercheur au centre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion