En Inde, une femme sur trois victime de violences conjugales

L’ONG SWISSAID lance lundi une campagne contre ce fléau qui mine les familles.
Campagne

En Inde, une femme sur trois est victime de violences conjugales, selon un communiqué de SWISSAID qui lance lundi une campagne contre ce fléau qui mine les familles. Cette violence à l’égard des Indiennes s’exerce aussi régulièrement à l’égard de touristes. Plus d’un tiers des femmes déclarent avoir été battues par leur conjoint pour n’avoir pas «bien» cuisiné, selon l’ONG suisse. En Inde, de nombreuses femmes maltraitées préfèrent mourir plutôt

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion