Genève

«L’Etat doit aider à financer la sécurité des lieux de culte»

Inquiète de la menace djihadiste et de l’extrême droite, la Cicad demande aux autorités romandes de réfléchir à la sécurité des bâtiments religieux. En 2016, elle compte 153 actes antisémites.
Johanne Gurfinkiel RA
Antisémitisme

Face aux menaces djihadistes et à la résurgence de l’extrême droite, la Cicad demande aux autorités d’aider la communauté juive à financer la sécurité d’une quinzaine de bâtiment en Suisse romande, dont dix à Genève. La réflexion devrait selon elle s’élargir à d’autres religions. La Coordination intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation présentait jeudi à Genève son rapport 2016 sur l’antisémitisme en Suisse romande, qui la préoccupe vivement. Elle a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion