Genève

Suspense sur le nombre de signatures pour les initiatives

Les députés veulent faciliter le lancement de référendums et d’initiatives. Suite à un cafouillage, le Conseil d’Etat ajourne le vote final.
DR
Genève

La tâche des partis et des associations souhaitant lancer des initiatives et des référendums sera-t-elle facilitée? Le Grand Conseil s’est penché, vendredi soir, sur un projet de loi proposant de modifier la constitution et d’abaisser le nombre de signatures nécessaires pour obtenir un scrutin populaire. Alors qu’on se dirigeait vers une adoption de ce texte, le vote final a été ajourné par François Longchamp, président du Conseil d’Etat, qui a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion