Actualité

Hommage aux handicapés victimes du nazisme

Le parlement allemand a rendu hommage aux 300 000 malades et handicapés assassinés en secret par le régime nazi. Cérémonie entachée par une polémique autour d'un élu du parti populiste de droite AfD.
Allemagne

Devant un hémicycle bondé et figé, un comédien atteint de trisomie et des descendants des victimes de ce massacre perpétré en Allemagne sous couvert d'euthanasie ont lu des lettres et témoignage, en présence de la chancelière Angela Merkel et du président Joachim Gauck. Hartmut Traub a retracé la mort de son oncle Benjamin en 1941. Schizophrène, il a été gazé à 27 ans dans une chambre hermétique installée au sous-sol

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion