Livres

Entre haut et bas

Le premier roman d'Ivan Salamanca agence trois récits poétiques, trois voix entre plaine et montagne.
Roman

En 2010, la Fondation Edouard et Maurice Sandoz prenait le risque de décerner son Prix FEMS au projet d’un jeune homme qui n’avait encore jamais publié. Six ans après, le ­Genevois Ivan Salamanca livre En Etat de luire, un beau récit en trois parties qui se complètent et s’éclairent. Agencé en courtes proses, le triptyque est porté par trois «je» différents dont la parole sensible et chaque fois singulière distribue

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion