Actualité

Bruxelles maintient les contrôles à certaines frontières

L’UE propose d’accroître son aide à la Libye. Pour sauver l’espace Schengen?
La Commission européenne veut dissuader les migrants de prendre la mer au départ des côtes libyennes. FLICKR/IDF
Crise des migrants

La Commissioneuropéenne a proposé mercredi d’autoriser l’Allemagne, l’Autriche, la Suède, la Norvège et le Danemark à maintenir jusqu’à la mi-mai les contrôles qu’ils ont rétablis en 2015 aux frontières les ­séparant d’autres Etats membres de l’espace Schengen. Bruxelles justifie la prolongation de ces «mesures exceptionnelles» par la pression migratoire à laquelle est toujours soumise l’UE et qu’il voudrait réduire en renforçant sa coopération avec la Libye. Les propositions de Bruxelles

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion