Actualité

Obama commue la peine de Chelsea Manning

La militaire transsexuelle, auparavant Bradley Manning, avait été condamnée à 35 ans de prison pour avoir transmis plus de 700’000 documents à WikiLeaks.
États-Unis

A trois jours de son départ, le président américain Barack Obama a commué mardi la peine de Chelsea Manning, qui purgeait une peine de 35 ans pour avoir transmis des documents confidentiels à WikiLeaks. Elle retrouvera la liberté le 17 mai. La militaire transsexuelle, qui s’appelait auparavant Bradley Manning, avait été condamnée en août 2013 pour avoir transmis plus de 700’000 documents confidentiels au site WikiLeaks. «VICTOIRE», a immédiatement tweeté

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion