Neuchâtel

Neuchâtel veut prévenir plutôt que punir

Suivre un programme psycho-éducatif ou se faire dénoncer à la justice. Les consommateurs de méthamphétamine à Neuchâtel auront le choix
Cette substance MMK
Drogues

Petite révolution sur le front de la lutte contre les drogues. Le canton de Neuchâtel, particulièrement touché par la consommation de cristaux de méthamphétamine (crystal meth), va permettre aux usagers pincés par la police d’échapper à une dénonciation au Ministère public s’ils acceptent de suivre un programme psycho-éducatif. Une première en Suisse. Baptisé «WarningMeth», le programme de quatre séances avec les médecins et thérapeutes d’Addiction Neuchâtel est le fruit d’une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion