Suisse

Les cantons défendent fermement la RIE III

Les cantons mutliplient les superlatifs pour souligner l'importance de la troisième réforme fiscale des entreprises soumise au vote le 12 février. Le ton se veut rassurant, les arguments les mêmes.
Fiscalité des entreprises

Le manque à gagner pour les finances des cantons et celles de leurs communes avoisine les deux, voire trois milliards de francs. Mais il faut se demander ce que cela coûterait “si on ne fait rien”, a déclaré vendredi devant les médias à Berne Charles Juillard, président de la Conférence des directeurs cantonaux des finances. Et de rasséréner: les recettes fiscales des cantons affichent régulièrement d'importantes fluctuations et elles dépassent

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion