Genève

Le non genevois au FORTA se fait entendre

Les opposants au fonds fédéral pour les routes réclament un financement plus équilibré. Au risque de compromettre des projets à Genève?
L'élargissement de l'autoroute de contournement de Genève est inclus dans le FORTA. Jean-Patrick Di Silvestro
Mobilité

L’un des objets fédéraux soumis au peuple le 12 février prochain pourrait avoir des conséquences importantes sur le trafic routier de la région genevoise. A travers le Fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA), la Confédération veut augmenter de plus d’un milliard de francs l’enveloppe annuelle dévolue au trafic routier, soit 4,6 milliards en tout. Ce fonds prévoit également 390 millions par an pour la mobilité aux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion