Actualité

WikiLeaks récompense des fuites de documents de l’ère Obama

Julian Assange promet 20'000 dollars pour toute information permettant d’éviter la destruction de documents de l’administration sortante.
États-Unis

Wikileaks a promis mardi une récompense pour tout renseignement fuité de la Maison Blanche avant le départ du président américain Barack Obama. Son fondateur Julian Assange a réaffirmé que la Russie n’était pas à l’origine du scandale des emails de Hillary Clinton. «Avis aux administrateurs informatiques: ne laissez pas la Maison Blanche détruire à nouveau l’histoire des Etats-Unis! Copiez (les documents) maintenant, et envoyez (les) à WikiLeaks quand vous voulez

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion