Suisse

La longue histoire de l’évasion fiscale

La Suisse procédera à ses premiers échanges automatiques de données fiscales en 2018.
CCo Public domain (photo prétexte)
Banques suisses

Les bases légales de l’échange automatique de renseignements (EAR) en matière fiscale viennent d’entrer en vigueur. En Suisse, l’évasion fiscale à l’ombre du secret bancaire a une longue histoire. L’actualité récente n’a modifié qu’en partie le paradigme. L’adoption de l’EAR par la Suisse n’est pas l’aboutissement d’une longue épreuve de force entre autorités suisses et étrangères autour de la fraude fiscale. «Ce n’est pas un bras de fer continu, mais

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion