Religions

«Le soufisme peut être un rempart contre la radicalisation»

Plutôt que d’une réforme interprétative, c’est de spiritualité que l’islam a besoin, estime l’islamologue Eric Geoffroy.
Les derviches tourneurs WIKIMEDIA COMONS/JEAN-PIERRE DALBERA
Islam

Alors que la trahison des valeurs de la religion musulmane lui semble de plus en plus caricaturale, Eric Geoffroy l’affirme: «Le soufisme pourrait sauver l’islam.» Né dans une famille catholique, le professeur s’est converti à la spiritualité soufie il y a plus de trente ans. Depuis 1995, Eric Geoffroy enseigne la langue arabe et l’islamologie à l’université de Strasbourg. Il avait fait partie, en tant que «personnalité qualifiée», de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion