Actualité

Antonio Guterres, porteur d’espoir

Le 1er janvier, le Portugais sera le nouveau secrétaire général des Nations Unies.
Antonio Guterres (ici en 2012) a été investi il y a quelques jours par ­l’Assemblée générale de l’ONU. Eric Bridiers / Wikimedia
Migrations

Jour J-10 pour Antonio Guterres. Le 1er janvier, cet ancien premier ministre du Portugal, âgé de 67 ans, prendra concrètement la tête de l’Organisation des Nations Unies (ONU), succédant au Sud-Coréen Ban Ki-moon, qui s’en va après deux mandats de cinq ans. Antonio Guterres ne manquera pas de travail. Ancien patron du HCR, l’agence onusienne pour les réfugiés (de 2005 à 2015), il sera particulièrement attendu sur les questions migratoires.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion