Genève

Gare des Eaux-Vives, le patrimoine en sursis

L’Association Patrimoine Vivant a lancé une pétition pour sauvegarder un bâtiment menacé de démolition sur le site de la nouvelle halte du CEVA.
Les défenseurs du patrimoin rappellent que la gare des Eaux-Vives a joué pour Genève un rôle touristique prépondérant. JPDS
Genève

Le bâtiment des voyageurs de la gare des Eaux-Vives est menacé de démolition imminente. Il est actuellement recouvert d’une bâche. L’édifice qui date de 1888 n’a pas obtenu de place dans le projet urbanistique O’Vives qui se déploiera autour de la nouvelle halte du CEVA. Le 10 décembre dernier, l’Association Patrimoine Vivant a créé en ligne «la pétition de la dernière chance», comme l’appelle Erica Deuber Ziegler, ancienne députée, qui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion