Actualité

Christine Lagarde jugée coupable dans l’affaire Tapie-Adidas

Le tribunal a estimé que la directrice générale du FMI avait fait preuve de négligence mais l’a dispensée de peine.
La Cour a estimé que l’ancienne ministre de l’Economie a été négligente en n’ordonnant pas de recours dans l’affaire de l’arbitrage Tapie-Adidas (photo archive). WIKIMEDIA COMMONS/WEF
France

Retenue à Washington pour des «raisons professionnelles», Christine Lagarde n’a pas pu assister à l’épilogue de son procès parisien, dans le cadre de l’affaire Tapie. Difficile dès lors de savoir si c’est du soulagement ou du dépit qu’a ressenti la directrice générale du FMI, en apprenant le verdict de la Cour de justice de la République (CJR). Elle a été jugée coupable de «négligence», mais dispensée de peine. Elle risquait

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion