Cinéma

Survivre à Manille

OUTSIDE THE BOX
Cinéma

Révélé par le film-choc Kinatay, Prix de la mise en scène à Cannes en 2009, Brillante Mendoza pratique un cinéma immersif quasi documentaire, tourné caméra au poing dans la rue. Du prolifique cinéaste philippin (jusqu’à trois longs métrages par année), on a pu voir ensuite Lola en 2010 – alors que Captive, avec Isabelle Huppert en otage de terroristes, est resté inédit. Mais voici aujourd’hui Ma’ Rosa, où le réalisateur poursuit

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion