Suisse

Nouveaux doutes sur trois réacteurs

Beznau I, II et Gösgen sont-elles touchées par le scandale des documents falsifiés qui secoue le nucléaire français? L’IFSN demande un examen approfondi.
Comme Beznau I et II Ch-info.ch
Centrales nucléaires

On connaissait déjà le problème des micro-imperfections dans la cuve de Beznau I. Son exploitant, Axpo, attend toujours l’aval de l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) pour remettre en service le plus vieux réacteur du monde. Mais de nouveaux doutes planent désormais sur une autre partie de la centrale: le générateur de vapeur. L’IFSN demande à Beznau I, à sa voisine Beznau II, ainsi qu’à Gösgen «de vérifier la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion