Édito

Centre islam et société: l’UDC mouchée

Fribourg

La population fribourgeoise ne votera définitivement pas sur le Centre suisse islam et société (CSIS) mis sur pied par l’université de Fribourg. Le Tribunal fédéral a confirmé à 4 juges contre 1 ce que le Grand Conseil fribourgeois avait déjà déclaré en mars dernier: l’initiative lancée par l’UDC ne respecte pas la Constitution suisse. Brandissant le spectre de la «formation étatique des imams», le texte demandait à modifier la Constitution

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion