Actualité

Trump: à droite toute!

Les recrutements massifs de Donald Trump dans les think tanks conservateurs et ses premiers choix ministériels préfigurent ce que sera sa présidence.
Donald Trump devra nommer au total près de 4000 nouveaux fonctionnaires. Gage Skidmore
États-Unis

A Washington, comme dans les matches de hockey, les changements de joueurs s’opèrent en bloc: l’arrivée au pouvoir d’un nouveau président s’accompagne généralement d’un vaste renouvellement de postes gouvernementaux. Donald Trump ne fait pas exception. Selon l’organisme indépendant Partnership for Public Service, il devra nommer au total près de 4000 nouveaux fonctionnaires. Où puiser une telle main d’œuvre? L’une des réponses: dans les think tanks, ces «groupes de réflexion» à mi-chemin

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion