Suisse

La voiture veut sa part du gâteau

Soumis en votation populaire, le fonds FORTA doit financer la modernisation des routes nationales.
Le fonds routier FORTA devrait permettre d’éliminer les bouchons sur les autoroutes et de fluidifier le trafic en ville. JPDS
Suisse

Le Fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA) pointe enfin le bout de son museau. Après être resté tapi dans l’ombre de l’initiative «vache à lait», à laquelle il servait de contre-projet officieux (voir ci-dessous), il revient sur le devant de la scène. Le 12 février prochain, les citoyens choisiront s’ils veulent ériger un fonds permanent dédié au développement, à l’entretien et à l’exploitation des routes nationales, soit

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion