Genève

«Les libertés publiques n’existent plus en Turquie»

A Genève, près de deux cents personnes ont dit leur soutien au peuple kurde et aux militants incarcérés par Ankara.
Les organisateurs de la manifestation de samedi sont conscients que le combat pour la démocratie en Turquie sera de longue haleine. BPZ
Manifestation

«Ne laissons pas Erdogan instrumentaliser la démocratie et faire croire qu’il est un président légitime. Les libertés publiques n’existent plus en Turquie.» L’avertissement lancé samedi à Genève par le conseiller national socialiste Carlo Sommaruga ne pouvait être plus opportun. A l’heure même où l’AKP, le parti au pouvoir en Turquie, transmettait au parlement d’Ankara son projet de réforme constitutionnelle visant à renforcer la fonction présidentielle, près de 200 manifestants s’étaient

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion