À côté de la plaque

A côté de la plaque

A côté de la plaque

NOS AMIES LES BÊTES Après le végane qui voulait bien embrocher des bipèdes dans le cadre de l’armée mais refusait de porter des croquenots en cuir, voici l’offensive des animalistes britanniques. Ils crient au scandale à la découverte de suif animal dans les billets de banque. De nouveau, la cible est manquée: c’est bien plutôt l’argent qu’il faudrait abolir. PBh   RIRE, C’EST BON POUR… Le président Johann Schneider-Ammann vient

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion