Suisse

L’horlogerie a une nouvelle convention collective de travail

La nouvelle convention collective de travail (CCT) du secteur horloger et microtechnique est sous toit. Elle apporte des améliorations pour les travailleurs, mais aussi des assouplissements pour les entreprises.
Conditions de travail

Ce texte concerne quelque 500 entreprises et 50'000 employés. Il entrera en vigueur le 1er janvier et sera valable cinq ans. La Convention patronale de l'industrie horlogère suisse et le syndicat Unia l'ont signé vendredi à Neuchâtel, après onze mois de négociations. L'événement s'est déroulé à l'Hôtel DuPeyrou, où la première CCT de la branche avait été signée il y a 79 ans. Parmi les améliorations pour les employés: le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion