Suisse

Allègement de la préférence à l’embauche de chômeurs de Suisse

Les patrons souhaitant recruter à l'étranger devraient parfois être obligés de convoquer d'abord des chômeurs de Suisse, mais pas de justifier leur refus. Une commission du National veut adoucir la copie des sénateurs.
Emploi

Rien n'est joué pour l'application de l'initiative contre l'immigration de masse. La commission des institutions politiques a mis très longtemps à s'accorder et certaines décisions ont été prises de justesse. Elle avait le choix entre trois modèles, mais a d'abord examiné la solution retenue par le Conseil des Etats, ont informé vendredi les services du Parlement.   L'idée d'obliger les patrons des branches frappées par un chômage élevé non seulement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion