Arts plastiques

Architectures de porcelaine

A Genève, l’Ariana expose un pan méconnu et remarquable de l’œuvre du plasticien Fang Lijun: ses installations céramiques, aussi poétiques que délicates.
Avec ses pièces de porcelaine STUDIO FANG LIJUN
Exposition

«Cette exposition est la plus fragile jamais réalisée par le Musée Ariana.» Avant de présenter l’œuvre céramique du plasticien chinois Fang Lijun déployé dans le hall elliptique et le sous-sol de la bâtisse palatiale fin XIXe, Anne-Claire Schumacher donne le ton. Il faudra déposer sac et manteau au vestiaire. Avoir la sensation d’être un éléphant dans un magasin de porcelaine, l’expression prend ici tout son sens. La conservatrice en chef

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion