Genève

Des directeurs d’école pas mangés à la même sauce

La commission de l’enseignement refuse de revenir sur l’obligation d’enseigner pour les directeurs du primaire. La gauche pointe une injustice par rapport au secondaire.
Les établissements primaires regroupent souvent plusieurs écoles. En quelques années JPDS
Genève

Pas question de mettre les directeurs genevois du primaire et du secondaire sur pied d’égalité. La commission de l’enseignement supérieur a balayé un projet de loi d’Ensemble à gauche (EàG) stipulant que ces hauts cadres ont tous «le droit de consacrer une partie de leur temps de travail à l’enseignement». Une façon de revenir sur l’obligation qui est faite aux seuls directeurs du primaire. Pour rappel, le Grand Conseil avait

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion