Suisse

Les dirigeants du CCIS Blancho et Illi devant les tribunaux

Le président du Conseil central islamique suisse, Nicolas Blancho, et son porte-parole Qaasim Illi, doivent répondre de la publication d'un film tourné en Syrie.
Terrorisme

Le procureur général de la Confédération Michael Lauber enquête sur les dirigeants du Conseil central islamique suisse (CCIS) Nicolas Blancho et Qaasim Illi. Il souhaite les inculper et ainsi déterminer ses ressources pour lutter contre la propagande islamiste.   Le président Nicolas Blancho ainsi que le porte-parole Qaasim Illi doivent répondre de la publication en novembre 2015 d'un film tourné en Syrie. Depuis décembre de la même année, une procédure

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion