Musique

Afriques urbaines à l’Alhambra

Le Festival Couleur Café investit l’Alhambra avec quelques grands noms de la scène internationale africaine, à commencer par Manu Dibango, en concert samedi.
Samedi soir LOUIS VINCENT
Musique

«Couleur café/Que j’aime ta couleur café», chantait Gainsbourg en 1964. Cinquante ans plus tard naissait à Genève une association du même nom, avec pour mission de promouvoir les cultures africaines sous toutes leurs formes. Chaque mois de novembre, divers lieux de la Ville de Genève sont investis lors d’un festival Couleur café. Dirigée par William Makosso, juriste engagé chez les Verts, la manifestation est venu à la rencontre de son

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion