Suisse

Le Parc Adula à bout touchant

Ce pourrait être le deuxième parc national en Suisse. Mais le projet déchire les esprits et les vallées sur le territoire de deux cantons: les Grisons et le Tessin. Les villageois votent ce dimanche.
Objet d’un vote dimanche dans plusieurs villages grisons et tessinois Adrian Michael
Suisse

Adula: un nom méconnu pour une grande partie des Suisses, et même dans les Grisons, où le sommet (3400 mètres) se nomme Rheinwaldhorn. Avec le projet de nouveau parc national, le nom tessinois est devenu synonyme d’espoir, mais aussi de violentes polémiques dans les vallées concernées. Dix-sept villages, dont trois tessinois, votent ce dimanche. S’il voit le jour, le futur Parc Adula (1250 kilomètres carrés) sera incommensurablement plus grand que l’actuel Parc

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion