Actualité

La pollution tue trop souvent en Europe

Un rapport de l’Agence européenne de l’environnement révèle que  85% de la population urbaine est exposée à des niveaux nocifs de particules fines.
Environnement

La qualité de l’air s’est améliorée en Europe, révèle mercredi un rapport. Mais le processus est trop lent pour éviter les conséquences inacceptables de la pollution sur la santé humaine. En 2013, la pollution de l’air a causé 467’000 décès prématurés dans 41 pays. Le nouveau rapport de l’Agence européenne de l’Environnement (AEE) analyse la qualité de l’air en Europe de 2000 à 2014. Les données de plus de 400

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion