Genève

Ni trop sacraliser les arbres ni trop les chosifier

Pourquoi les arbres, en ville, suscitent-ils tant de passions? Les réflexions de Stéphane Collet, architecte genevois installé à Lausanne, à quelques jours du vote sur Plainpalais.
A Genève JPDS
Ville de Genève

Genevois installé et travaillant à Lausanne, l’architecte Stéphane Collet, l’un des créateurs notamment de la place du Molard (GE), porte un regard à la fois philosophique et pragmatique sur la place des arbres dans les projets d’aménagement urbain. Un sujet auquel il est confronté dans sa pratique et sur lequel il a écrit dans la revue du paysage Anthos1«Des coupes qui ne passent pas», Anthos, février 2006.. A Genève, la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion