Suisse

L’armée pas prête au décollage

Le nouvel avion ne devrait pas arriver plus tôt que prévu. Son prix reste inconnu.
Les F/A-18 devront être révisés pour pouvoir continuer à voler jusqu’en 2030. WIKIMEDIA COMMONS/PUBLIC DOMAIN
Suisse

Guy Parmelin l’a dit clairement. Pas question de se retrouver «tout nus» dans le ciel. Traduction de la boutade: les Forces aériennes doivent à tout prix réceptionner leur nouvel avion de combat avant l’envoi à la casse des F/A-18. Mais, même si le calendrier est serré, le ministre de la Défense ne veut rien précipiter. «Il ne faut surtout pas bâcler le travail, car cela pourrait nous envoyer dans le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion