Actualité

Manifestations violentes près du chantier d’un oléoduc

La tribu sioux de Standing Rock considère que ce projet menace ses sources d’eau potable.
États-Unis

Des manifestations ont pris un tour violent près du chantier controversé d’un oléoduc dans le Dakota du Nord, dans la nuit de dimanche à lundi. La police a utilisé gaz lacrymogènes, balles en caoutchouc et canons à eau par une température glaciale. Les organisateurs de ces manifestations ont affirmé que 167 personnes avaient été blessées, dont trois aînés amérindiens. Selon eux sept personnes ont dû être hospitalisées pour des blessures

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion