Actualité

Tension près d’un camp de réfugiés en Grèce

La tension est à son comble sur l'île grecque de Chios. Des agressions ont eu lieu, qui pourraient être imputables à des militants d'extrême droit.
Crise migratoire

Un Syrien a été «grièvement» blessé à la tête vendredi par une pierre lancée par un inconnu sur l'île grecque de Chios, selon des sources concordantes. Pour la troisième journée consécutive, des incidents ont eu lieu autour d'un camp de réfugiés. «Un individu a lancé une pierre depuis le fort» de Chios qui surplombe le port où est installé un camp des réfugiés, et «a grièvement blessé à la tête

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion