Genève

Genève veut tester les tarifs différenciés selon les heures

Le Conseil d’Etat veut inciter les usagers à se rabattre sur les heures creuses. Le projet concernerait les transports publics et la route.
Pour l’Association Transports et Environnement JPDS
Transports publics

Payer moins cher durant les heures creuses? Genève pourrait être l’un des cantons pionniers en matière de tarification de la mobilité, comme l’a annoncé mercredi le Conseil d’Etat. L’exécutif cantonal souhaite en effet participer à un projet pilote mené par la Confédération, visant à mieux répartir les usagers des transports durant la journée. Cette réflexion à long terme part d’un constat: la mobilité suisse est surtout engorgée durant les heures

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion