Écologie

«Fleur de Passion» accoste en Australie

Le voilier de l'ONG genevoise Fondation Pacifique va cartographier la Grande Barrière de corail. Il constate les effets du changements climatiques et l'étendue des microplastiques dans les océans.
Pollution

L'expédition «Fleur de Passion» de l'ONG genevoise Fondation Pacifique a amarré vendredi son navire à Brisbane, en Australie. Premier projet sur place: mesurer les dégâts environnementaux sur une portion de la grande barrière de corail, qui n’a pas encore été étudiée. Le voilier historique suisse est arrivé à Brisbane au terme d’une traversée du Pacifique de sept mois. C’est la plus longue navigation de l’expédition qui a débuté en avril

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion