Genève

RIE III: l’exécutif genevois a accouché du bébé

Le gouvernement a adopté dix projets de lois transmis au Grand Conseil. Le taux unique reste envisagé à 13,49%, mais les compensations sont affinées. Votation à l’automne 2017.
Serge Dal Busco (ici entre Anne Emery-Torracinta et François Longchamp lors de la présentation de la stratégie du Conseil d’Etat genevois JPDS
Fiscalité

Préserver l’emploi, tout en limitant le manque à gagner fiscal. Voilà le délicat équilibre qui fonde la mise en œuvre cantonale de la troisième réforme de l’imposition du bénéfice des entreprises (RIE III). C’est avec cette introduction que le président de Conseil d’Etat genevois, François Longchamp, accompagné du collège gouvernemental in corpore, a présenté la mouture complète de cette «réforme fiscale et économique sans précédent». Mercredi, le Conseil d’Etat a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion