Genève

Radio sans Chaîne accusée de faillir à sa mission

La radio créée par Carrefour-Rue est pointée du doigt par des bénéficiaires d’activités de réinsertion, remerciés en septembre. En cause, un encadrement déficient.
Photo prétexte. Pixabay
Genève

Manque d’encadrement, remarques déplacées, ou encore harcèlement. Voilà une partie des griefs portés contre Radio sans Chaîne par trois personnes remerciées alors qu’elles avaient été placées par l’Hospice général dans le cadre d’une activité de réinsertion (AdR). Carrefour-Rue, qui chapeaute la radio, admet une crise importante, mais dément en bloc les accusations de mobbing. «Je ne me suis jamais sentie aussi mal que là-bas. On nous met tout le temps

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion