Lecteurs

De la parole aux actes

La Direction générale des transports du canton de Genève répond à un article publié le 2 novembre dans nos colonnes.
Mobilité douce

Le Département de l’environnement des transports de l’agriculture (DETA) a choisi le dialogue et l’action pour le développement de la mobilité douce sur le canton. Le 2 novembre, deux associations ont décerné des bons et mauvais points à travers une campagne médiatique et une démarche politisée peu constructive. Peu constructive, car les échanges entre le département et les associations n’ont jamais été si fréquents et intenses. Cet été encore Luc

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion