Musique

Schubert équilibré

Disque

C’est sur un beau piano moderne que Louis Schwizgebel grave ici Schubert: un ­instrument très sonore, choix heureux pour les sonates Nos 16 et 19, de grande envergure, qu’il s’agit aussi de dompter (l’allegro en «cavalcade»). Mais chez Schubert, dans le foisonnement de l’écriture de ces sonates des dernières années, la finesse du compositeur de lied, qui écoute sa mélodie tout intérieure, ne cesse de s’entendre en filigrane: Louis Schwizgebel

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion