Genève

Grippe aviaire: les rives du Léman en «observation»

La découverte d’oiseaux sauvages contaminés par le virus au lac de Constance inquiète. Les rives du Léman sont désormais placées en «zone d’observation», mais aucun cas n’y a été décelé.
PIXABAY CCO PUBLIC DOMAIN
Santé

L’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) confirme sa déclaration de mardi: la grippe aviaire est à l’origine de la mort de plusieurs oiseaux sauvages, découverts au bord du lac de Constance. «Selon nos connaissances actuelles, le virus H5N8 n’est pas transmissible à l’homme», rassure cependant Nathalie Rochat, porte parole de l’OSAV. Elle ajoute que toutes les mesures nécessaires ont été prises afin de sécuriser le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion