Actualité

Le parlement hongrois refuse de réviser la constitution

Viktor Orban voulait rendre illégale la relocalisation par l’UE de réfugiés en Hongrie.
Crise migratoire

Le Parlement hongrois a rejeté mardi un projet d’amendement constitutionnel présenté par le gouvernement de Viktor Orban pour interdire le plan européen de répartition des migrants. Le premier ministre a été victime d’une surenchère de l’extrême droite. Le texte a été approuvé par les voix de 131 des 199 députés – ceux du parti conservateur Fidesz de M. Orban et de son petit partenaire chrétien-démocrate. Il a ainsi manqué deux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion