Livres

La Suisse romande bien dotée

En automne, les prix littéraires tombent aussi nombreux que les feuilles mortes. La Romandie n’est pas en reste, avec de multiples récompenses.
Selon Jérôme Meizoz JPDS
Littérature

Un chèque de dix euros, point culminant de l’automne littéraire. Voilà ce que s’est vu remettre jeudi à Paris la lauréate du Goncourt Leïla Slimani. Symbolique mais pas seulement, car la distinction la plus prestigieuse de l’aire francophone conserve une véritable aura aux yeux des lecteurs. De quoi multiplier par cinq à dix les ventes de l’ouvrage primé et mettre son auteure à l’abri du besoin pour quelques années. De

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion