Neuchâtel

Le ton monte entre les enseignants et le Conseil d’Etat

La section enseignants du Syndicat des services publics neuchâtelois a voté mercredi une grève pour protester contre la nouvelle grille salariale qui doit entrer en vigueur en janvier prochain.
Neuchâtel

A l’occasion de leur journée syndicale, mercredi à La Chaux-de-Fonds, 450 membres du Syndicat des services publics (SSP) région Neuchâtel ont décidé à une très forte majorité de lancer un préavis de grève pour la journée de mardi prochain.  Ils souhaitent le Conseil d’Etat retire son projet de grille salariale et accepte de reprendre les négociations. Pour les syndicats, la nouvelle échelle salariale – qui doit entrer en vigueur le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion